Toxquebec Created with Sketch.

La dépendance à Internet

En raison d’un manque de consensus scientifique, la dépendance à Internet n’est pas un trouble reconnu officiellement dans le DSM-5 (Manuel diagnostic et statistique des troubles mentaux). Toutefois, la détresse liée à la dépendance à Internet est suffisamment observable en clinique pour qu’on puisse en parler comme étant une dépendance comportementale comparable au jeu pathologique. L’usage d’Internet1 procure des renforcements puissants susceptibles de causer une dépendance et le temps qui y est consacré engendre de graves problèmes psychologiques, interpersonnels et sociaux. Comme dans le cas des substances, il est primordial de faire la différence entre l’usage et l’abus de l’utilisation d’Internet.

Pour les internautes qui font un usage abusif des contenus accessibles par le biais d’Internet, les caractéristiques fondamentales d’une dépendance s’appliquent. La personne dépendante est aux prises avec un comportement malsain qui la détourne de ses autres centres d’intérêt.

Voici quelques critères que nous proposons et qui permettent de s’interroger sur l’usage pathologique d’Internet :

  • Une préoccupation par toute activité sur Internet (Facebook, réseaux sociaux, consoles de jeu, etc.) ;
  • Des symptômes de manque quand il n’y a pas d’accès à l’Internet. Ces symptômes se traduisent par de l’irritabilité, de l’anxiété ou de la tristesse et un sentiment de mal-être;
  • Un accroissement du temps passé sur Internet ;
  • Des tentatives infructueuses de contrôler ou de diminuer le temps passé sur Internet ;
  • Une perte d’intérêt pour les autres loisirs et divertissements non liés à l’Internet ;
  • Une utilisation excessive d’Internet est poursuivie malgré les problèmes qu’elle engendre dans plusieurs domaines de sa vie ;
  • Des mensonges à sa famille et à son entourage sur l’ampleur de ses activités et du temps passé sur Internet ;
  • L’utilisation d’Internet pour soulager une humeur dépressive, de l’anxiété, etc. ;
  • L’utilisation d’Internet risque de mettre en danger ou de perdre des relations affectives importantes, un emploi ou des possibilités d’études ou de carrière.

Les personnes qui font un usage abusif d’Internet présentent une relation trouble en lien avec les contenus accessibles sur Internet. Le temps qu’ils passent sur Internet les détourne de leurs autres centres d’intérêt et les amène à s’isoler. La gravité des conséquences négatives (fatigue le jour, mauvaise alimentation, difficultés interpersonnelles, perte d’intérêt pour les autres activités, etc.) liée à l’usage d’Internet déterminera la gravité de la dépendance à Internet qui, comme pour toutes les autres dépendances, se définit comme : « La poursuite d’un comportement, malgré les conséquences néfastes de ce comportement dans plusieurs domaines de sa vie ».